Envie de participer ?

17

mars 2022

Interview of Nicolas D'Oriano : professional swimmer and Master student in Raleigh

Publié il y a 3 mois par Vincent SIMARD

English version below.

 

Bonjour Nicolas, peux-te présenter ? 

 

"Bonjour, je m’appelle Nicolas d’Oriano, je suis en 4ème année BBA à Raleigh en spécialisation Corporate Finance, j’ai 24 ans et je suis sportif de haut niveau en natation."

 

Peux-tu nous parler de la natation ?  

 

"J’ai commencé à trois ans dans le club de Six-Fours dans le Var, donc ca fait 21 ans que je pratique, j’ai commencé à faire des compétitions à l’âge de 7/8 ans. Plus tard, je suis parti à Toulouse pour aller suivre un cursus en sport-études et j’ai décroché ma première qualification olympique. Ensuite, je suis retourné plus proche de chez moi vers Marseille où j’ai intégré le cercle des nageurs de Marseille qui est réputé pour être dans le top des centres d’entrainements du pays. Je suis donc arrivé en 2018 à Antibes, et j’ai commencé mon BBA.  

Aujourd’hui je m’entraine environ 25 heures en natation sur le campus de Raleigh, sans compter les séances de musculation et de gainage que l’on doit effectuer la semaine. A titre de comparaison, je m’entrainais 30 heures en France et il m’arrivait de n’avoir aucun jour de repos durant la semaine. Mes spécialités en natation sont des nages longues : 400m et 800m nage libre (crawl)."

 

Comment décrirais-tu ton expérience aux Jeux Olympiques à Rio en 2016 ? 

 

Mes premières Olympiades étaient géniales. J’avais pu bien me préparer durant la saison et j’avais eu la chance de ne pas m’être bléssé tout au long de ma préparation. Au début tout se passe très bien, je participe à la première nage. Et un jour plus tard, je me blesse et l’aventure se termine pour moi. Néanmoins, j’en garde de super souvenirs. 

 

Peux-tu nous citer ton palmarès ?  

 

"J’ai commencé par avoir des titres de champion de France en catégories jeunes en 2013 lorsque j’ai intégré l’équipe de France junior. Ensuite j’ai terminé à la premiere place aux championnats de France en 2015 en catégorie sénior. Puis, je suis rentré sur le circuit européen et mondial avec un participation aux JO 2016 et avec un titre de double champion d’Europe Junior. Je n’ai pas participé aux JO 2021 car j’ai été beaucoup bléssé et je suis tombé malade de nombreuses fois. C'était une période très dure pour moi autant sur le plan physique que moral.  Aujourd'hui je reviens en force pour les futures étapes !"

 

Comment se passe ton année à Raleigh ? 

 

"Je suis parti à Raleigh après une contre performance je dirais. Je voulais changer d’air et pouvoir voir autre chose que les piscines françaises. Je suis donc parti pour ma dernière année BBA au campus de Raleigh et je m’y plais bien ! Le club de natation de NC State est le deuxième meilleur mondial car aux derniers championnats du monde, les nageurs ont ramené 14 médailles. Je m’entraine un peu moins qu’en France mais j’ai plus de temps pour suivre les cours. J’ai la chance de pouvoir m’entrainer aux côtés de nageurs olympiques de l’équipe nationale des Etats-Unis. "

 

Comment concilies-tu sport et études à SKEMA ? 

 

"Je n’ai pas aménagé la durée de mon cursus comme certains le font. Quand je suis arrivé à SKEMA, je revenais de deux années de déscolarisation car je m’étais mis à fond dans la natation. SKEMA m’a bien aidé pour me remettre en selle en me permettant de suivre 3 cours sur le premier semestre, ensuite 4 au suivant puis passer à une année normale en fin de compte. Pour rattraper mon retard de matières, j’ai suivi les summer sessions. J’ai néanmoins aménagé mon emploi du temps pour me permettre de suivre un maximum les cours. Cela pouvait m’apporter une réelle flexibilité dans ma gestion du temps. Il m’arrive de partir en cours de session pour aller m’entrainer. Je rattrape mes cours tout seul car j’ai accès au contenu et aux livres des matières. Concernant les examens, j’essaie de les suivre au maximum mais il m’arrive d’en passer lors de mes compétitions. Il m’est aussi arrivé de devoir utiliser les sessions de rattrapages pour rattraper un midterm ou un final. J'ai beaucoup été aidé par Nathalie Sanchez et Florence Marchio, qui se sont toutes deux démenées pour adapter au mieux mon cursus." 

 

Quels sont tes objectifs ? 

 

"Sportivement, je me prépare pour les JO 2024, mon but est de retourner en équipe de France. Il y a aussi les championnats d’Europe cet été,  les jeux méditérranéens à Oran en mai , les championnats du monde en 2023, et le championnat de France universitaire. 

Sur le plan professionnel, je voudrais en premier temps graduer mon BBA et me spécialiser en Finance de marché. Je voudrais réduire ma pratique de la natation après les Olympiades de 2024 pour pouvoir m’épanouir dans le monde de la finance. " 

 

Merci Nicolas d’Oriano et très bonne continuation dans tes projets sportifs et professionnels !  

 

 

 

English version :

 

Hello Nicolas, can you introduce yourself? 

 

"Hello, my name is Nicolas d'Oriano, I am in the 4th year BBA in Raleigh in Corporate Finance specialization, I am 24 years old and I am a top athlete in swimming."

 

Can you tell us about swimming?  

 

"I started at the age of three in the Six-Fours club in the Var, so it’s been 21 years that I've been practicing, I started competing at the age of 7/8. Later, I went to Toulouse to take a sports-study course and won my first Olympic qualification. Then, I returned closer to home, to Marseille, where I joined the circle of swimmers of Marseille which is reputed to be in the top of the country’s training centers. So I arrived in 2018 in Antibes, and I started my BBA.  

Today I train for about 25 hours in swimming on the campus of Raleigh, not to mention the strength training and bodywork that we have to do during the week. By comparison, I trained for 30 hours in France and I sometimes had no rest days during the week. My swimming skills are long swims: 400m and 800m freestyle (crawl)."

 

How would you describe your experience at the Olympic Games in Rio 2016? 

 

My first Olympics were great. I was able to prepare well during the season and I was lucky enough not to have been injured throughout my preparation. In the beginning, everything goes very well, I participate in the first swim. And a day later, I hurt myself and the adventure ends for me. Nevertheless, I have great memories of it. 

 

Can you tell us your track record?  

 

"I started out as a French youth champion in 2013 when I joined the French junior team. Then I finished in first place at the French championships in 2015 in the senior category. Then I returned to the European and World Tour with a participation in the 2016 Olympics and with the title of double European Junior Champion. I did not participate in the 2021 Olympics because I was hurt a lot and I got sick many times. It was a very hard time for me both physically and morally.  Today I am back in force for the future stages!"

 

How’s your year in Raleigh? 

 

"I left for Raleigh after a counter-performance, I would say. I wanted to change my tune and be able to see something other than the French pools. So I left for my last BBA year at the Raleigh campus and I like it there! The NC State Swim Club is the second-best in the world because, at the last world championships, swimmers brought home 14 medals. I train a little less than in France but I have more time to attend classes. I am very lucky to be able to train alongside Olympic swimmers on the U.S. National Team."

 

How do you reconcile sports and studying at SKEMA? 

 

"I have not adjusted the length of my course as some do. When I came to SKEMA, I was coming back from two years of dropping out of school because I was really into swimming. SKEMA helped me to get back in the saddle by allowing me to take 3 courses in the first semester, then 4 in the next, and then move to a normal year in the end. To catch up on my subjects, I followed the summer sessions. However, I have arranged my schedule to allow me to take as many courses as possible. This could give me real flexibility in my time management. I sometimes leave during the session to go and train. I catch up on my own because I have access to the content and the subject books. Regarding the exams, I try to follow them to the maximum but I sometimes pass them during my competitions. I have also had to use the catch-up sessions to catch up with a midterm or a final. I had a lot of help from Nathalie Sanchez and Florence Marchio, who both went out of their way to best fit my curriculum." 

 

What are your goals? 

 

"Sportingly, I am preparing for the 2024 Olympics, my goal is to return to the French team. There are also the European Championships this summer, the Mediterranean games in Oran in May, the world championships in 2023, and the French university championship. 

Professionally, I would like to first graduate with my BBA and specialize in Market Finance. I would like to reduce my swimming practice after the 2024 Olympics so that I can flourish in the world of finance. 

 

Thank you Nicolas d'Oriano and very good continuation in your sports and professional projects!  

 

Commentaires