Envie de participer ?

07

févr. 2021

Interview of Romain Cannone

Publié il y a 9 mois par Laure COULBAULT

We propose to you today to discover a high-level sports student in fencing. 

Small point culture on the fencing: 
Fencing is a sport of combat. It is the art of touching an opponent with the point or the edge of a blade on the valid parts without being touched. It should be known that the French sport the most titled at the Olympic Games. 
There are more than 55,000 licensees in France. 

So, I propose you discover Romain Cannone student on the Paris campus. 

 

English version below 

 

1)    Bonjour Romain, Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m'appelle Romain Cannone, j'ai 23 ans et je fais partie de l'équipe nationale française d'escrime.  Je suis actuellement en stage de préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

2)    Tu es sportif de haut niveau en Escrime, depuis quand pratiques tu ce sport ? 

J'ai commencé l'escrime à l'âge de 12 ans aux États-Unis, où j'ai passé la plus grande partie de mon enfance. J'ai décidé de revenir en France il y a 5 ans pour faire partie de l'équipe nationale française.

3)    Comment décrirais-tu ton sport ? 

Je décrirais mon sport comme un jeu d'échecs intense. L'idée est d'être plus intelligent que son adversaire, mais en même temps, cela demande beaucoup d'aptitudes physiques et de précision.

4)    En parallèle tu es étudiant à Skema, arrives-tu à t’organiser ? 

Comme mon sport n'est pas professionnel, j'ai toujours géré à la fois mes études et ma formation sportive. Cela demande beaucoup d’organisation, mais c’est réalisable quand on est passionné par quelque chose.

5)    Est-ce que la situation sanitaire a impacté la pratique de ton sport ? 

Oui, cela a eu un impact énorme sur le sport. Personnellement, la saison était presque terminée et j’étais en bonne position pour les Jeux olympiques de Tokyo, mais avec le Covid, tout a été mis en suspens. Tout s'est arrêté. Maintenant, nous nous entraînons sans savoir où nous allons, car les compétitions sont affectées chaque mois par la situation sanitaire actuelle. Cela a un impact sur les compétitions. Notre mental en prend un coup car on s'entraîne deux fois par jour sans avoir de véritables objectifs à atteindre.

6)    L'escrime n'est pas un sport très répandu ici, comment expliquerais-tu cela ? 

La France est l'une des meilleures, sinon la meilleure nation en matière d'escrime. Nous sommes numéro 1 en individuel et, nous sommes numéro 1 en équipe au classement mondial. Si nous avons ses résultats, c'est parce que la France accorde beaucoup d'importance à ce sport et crée ainsi beaucoup de compétitions, ce qui est une bonne chose.

7)    Si tu devais donner envie à un étudiant de faire de l'escrime, que lui dirais-tu ?

Je dirais que la communauté des escrimeurs est une communauté importante et très passionnée. Vous pouvez facilement vous sentir bien dans un club et il est facile d'interagir avec les gens. En ce qui concerne le sport lui-même, j'aime le fait que chaque match est différent parce qu'en face de vous, il y a quelqu'un qui essaie de vous analyser. C'est pourquoi vous pensez constamment à de nouvelles compétences ou stratégies pour battre votre adversaire et c'est l'essence même de l'escrime  

8)    Quels sont tes objectifs dans ton sport ainsi que dans tes études ? 

Mon objectif en escrime est de devenir champion du monde et champion olympique. C'est pourquoi je m'entraîne tous les jours ; c'est ce qui me motive. En ce qui concerne mes études, j'espère terminer ma dernière année et trouver quelque chose qui me motive dans ma vie professionnelle comme dans mon sport.

9)    Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Que la vie redevienne normale pour que vous puissiez à nouveau profiter du sport et assister à des évènements sportifs. Pour nous, les athlètes, il n'y a rien de tel que d'aller à la compétition et d'être encouragé par les gens pour ce que vous faites.

 


ENGLISH VERSION 

 


1.    Hello Romain, can you introduce yourself in a few words?  

My name is Romain Cannone I am 23 years old and part of the French National team in Fencing.  I ‘am currently trying out for the 2020 Olympic games in Tokyo and for the Paris Olympic games in 2024.

2.     You are a high-level sportsman in Fencing, since when do you practice this sport?  

I started fencing at the age of 12 years old in the United states where I did most of my childhood. I decide to move back to France 5 years ago to be part of the French National Team. 
 
3.    How would you describe your sport?  

I would describe my sport as an intense chess game. The idea is to be smarter than your opponent but at the same time it requires a lot of physical and precision skills. 
 
4.     You are a student at Skema Business School and an athlete. Can you manage to organize yourself ? 

Because my sport is not professional, I have always managed both my studies and training. It requires more organization but is very daubable when you have a passion for something. 
 
5.    Has the health situation impacted the practice of your sport?  

Yes, it has impacted sports tremendously. Personally, the season was almost over and it was looking good for me to go to the Tokyo Olympics, But with Covid everything was put on halt. Now we are training with no idea of where we are going as competitions are being impacted every month due to Covid. This takes a toll, when you have two training per day with no real objectives ahead.

6.    How does France position itself in fencing at the international level? 

France is one of the best if not the best nation in Fencing. We have the number 1 rank individual and, we are the number 1 in Teams in the World Ranking. This is because France puts a lot of importance for this sport and thus creates a lot of competition which is good. 

7.    If you had to make a student want to fence, what would you say?  
 

I would say that the fencing community is large and very passionate community. You can easily feel welcome in a club and the people are easy to interact with. When it comes to the sport itself, I love the fact that every match is different because in front of you have someone who is trying to figure you out. This is why you are constantly thinking of new skills or strategy to beat your opponent and this is the essence of fencing 

8.    What are your goals in your sport as well as in your studies?  
 
My goal in fencing is to become a World and Olympic Champion. This is why I train every day this is what drives me. When it comes to my studies, I hope to finish my last year, and find something that drives in my professional life just like in my sport. 

9.    What can we wish you for the future?

That Life goes back to normal so you can go back to enjoying watching sport and going to sport event. As for us Athlete there is nothing like going to competition and having people encourage you for what you do. 

 

IMG_1039.JPG

Commentaires