Envie de participer ?

24

mars 2021

Interview of Jocelyn Mutambayi

Publié il y a 2 mois par Laure COULBAULT

Voici le portrait de Jocelyn Mutambayi, sportif de haut niveau en Water polo. (english version below)

1)      Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jocelyn Mutambayi j’ai 22 ans, je suis en première année de master of science à Skema. À côté de cela je pratique le water-polo depuis 16 ans maintenant dans le club de l’Olympic Nice Natation. Je suis rentré dans l’équipe professionnelle en 2014 et j’ai eu l’opportunité d’évoluer dans les différentes catégories en équipe de France jeune jusqu’à atteindre pour plusieurs rassemblements l’Equipe de France senior.

 

2)      Peux-tu nous parler de ton sport ?  En quoi ça consiste ? niveau des français / international

Je pense que l’image qui parlera au plus grand nombre pour définir le water-polo c’est de comparer ce sport au handball dans l’eau, sauf qu’on n’a pas pied dans la piscine évidemment. Plus sérieusement c’est un sport collectif où chaque équipe est composée de 11 joueurs et 2 gardiens avec un sept de base et 6 joueurs sur le banc de remplacement. Il y a 6 joueurs plus un gardien sur le champ de jeu. Les deux équipes s’affrontent donc à 7 contre 7, les changements sont illimités et il existe un grand nombre de règles qui permettent de réguler les matchs. Le match dure 4 périodes de 8 minutes mais en comptant chaque arrêt du chronomètre général à chaque faute, ainsi que chaque temps-mort etc la durée d’un match est d’environ 1 heure. Tout le monde attaque et tout le monde défend et la formation de jeu est comparable à la formation du handball avec un pivot qu’on appelle la « pointe », un défenseur pointe, deux joueurs à gauche puis deux joueurs à droite.

Le niveau du championnat français est depuis un certain temps beaucoup plus relevé que les années précédentes, il intéresse les grands joueurs de notre sport ainsi que de très bons entraîneurs et on peut constater que le niveau global a vraiment évolué dans le bon sens. Cette impulsion est due notamment à la participation de l’équipe de France aux Jeux Olympiques de 2016, en effet ça faisait 24 ans qu’on avait pas participer aux JO et grâce à une équipe douée de talents, ils ont su insufflé un vent nouveau pour notre sport. Il y a eu le tournoi de qualification pour les JO de Tokyo il n’y a pas très longtemps et malgré le fait que la qualification nous a échappé de peu, l’équipe a su montrer un visage combatif et une détermination hors du commun, ce qui nous a permis entre autres de rivaliser avec les meilleures équipes du monde. Maintenant il s’agit pour les prochaines années de stabiliser les bonnes performances ainsi que d’évoluer encore plus pour vraiment concurrencer les meilleures équipes et pourquoi pas aller chercher une médaille aux JO de Paris.

 

3)      Pourquoi et comment as-tu commencé le water-polo ?

J’ai commencé le water-polo grâce à mon grand frère qui pratiquait lui-même à haut niveau. J’ai toujours voulu faire les mêmes choses que lui et je me suis rendu compte que c’était vraiment un sport qui me correspondait parfaitement. Un sport d’équipe, avec beaucoup de contact, de la tactique et plein d’autres choses qui font de ce sport une discipline qui gagne sincèrement à être connue.

 

4)      Le statut SHN de Skema te permet-il de pratiquer ton sport et de te concentrer sur tes études ?

Skema est vraiment une institution qui me permet de m’épanouir pleinement dans ma vie scolaire ainsi que dans ma vie sportive. Je suis entouré par des personnes qui sont toujours à mon écoute et qui me permettent de faire évoluer mon emploi du temps dans les cas où j’en ai le besoin. C’est vraiment le compromis parfait même si ça demande une grande détermination et une très bonne organisation car on peut vite se retrouver débordé.

 

5)      La crise sanitaire a-t-elle impacté ta pratique sportive ?

On a la chance incroyable de pouvoir continuer nos entraînements de manière normale car l’accès à la piscine est réservée à l’équipe élite. On peut donc s’entrainer normalement avec l’accès à notre salle de musculation également.

 

6)      Comment se déroulent les compétitions ?

Les compétitions se déroulent de manière normale avec évidemment le respect du protocole sanitaire qui est assez strict. Le plus dur je pense c’est le fait que les supporter ne sont pas autorisés à assister aux matchs. Il n’y a plus cette atmosphère durant le match qui permet à chaque sportif de se transcender mais il faut bien s’y faire pour combattre cette pandémie et j’espère que pour la saison prochaine ils seront de nouveau autorisés dans les tribunes. On a déjà la chance de pratiquer notre sport donc on ne va pas se plaindre.

 

7)      Quels sont tes futurs objectifs sportifs ?

Sportivement malheureusement c’est bientôt la fin de la saison et les objectifs de l’année n’ont pas été respectés. Personnellement il y aura peut-être les Universiades avec l’équipe de France cet été mais ce n’est pas sûr encore. Ensuite personnellement, après avoir subi une opération de l’épaule je compte réellement retrouver mon niveau pour la saison prochaine.

 

8)      Et après le sport ? quel est ton idéal ?

J’aimerais par la suite intégrer une grande banque d’investissement privé à l’étranger. Avoir la possibilité d’évoluer dans le monde de la finance, un milieu qui me fascine depuis bien longtemps. Mon idéal serait de travailler à New York, ce n’est pas un rêve en soi c’est sincèrement un objectif De carrière mais je sais qu’il va falloir vraiment travailler dur pour réaliser cet objectif.

 

 

English version

 

 

1) Can you introduce yourself in a few words?

My name is Jocelyn Mutambayi, I'm 22 years old, I'm in my first year of the master of science at Skema. Besides that, I have been practicing water polo for 16 years now at the Olympic Nice Swimming. I joined the professional team in 2014 and I had the opportunity to play in the different categories of the different categories in the French youth team until reaching for several gatherings the senior French team.

 

2) Can you tell us about your sport?  What does it consist of? French / international level

I think that the image that will speak to most people to define water polo is to compare it in this sport to handball in water, except that we don't be in our depth of course. More seriously, it is a collective sport where each team is composed of 11 players and 2 goalkeepers with a basic seven and 6 players on the bench. and 6 players on the substitute bench. There are 6 players plus a goalie on the field of play. The two teams play 7 against 7, the changes are unlimited and there are a large number of rules to regulate the game. There are a large number of rules to regulate games. The game lasts 4 periods of 8 minutes but counting each stop of the general clock at each foul, as well as each time-out, etc. the duration of a game is about 1 hour. Everyone attacks and everyone defends and the game formation is comparable to the handball formation with a pivot called the "point", a defender point, two players on the left, and then two players on the right.

The level of the French championship has been much higher for some time than in previous years, it interests the great players of our sport as well as very good coaches and we can see that the overall level has evolved in the right direction. This impulse is due in particular to the participation of the French team in the Olympic Games of 2016, indeed it had been 24 years since we had participated in the Olympics, and thanks to a team gifted with talents, they knew how to breathe a new wind for our sport. There was the qualifying tournament for the Tokyo Olympics not long ago and although the qualification narrowly escaped us, the team has shown a fighting face and a determination out of the ordinary, which has allowed us to compete with the best teams in the world. Now it is a matter of the next few years to stabilize the good performances as well as evolve even more to compete with the best teams and why not go for a medal at the Paris Olympics.

 

3) Why and how did you start water polo?

I started water polo thanks to my older brother who was a high-level water polo player. I always wanted to do the same things as him and I realized that it was a sport that suited me perfectly. A team sport, with a lot of contact, tactics, and many other tactics and a lot of other things that make this sport a discipline that sincerely deserves to be known.

 

4) Does Skema's SHN status allow you to practice your sport and concentrate on your studies?

Skema is an institution that allows me to blossom fully in my academic life as well as in my sporting life. I am surrounded by people who are always listening to me and who allow me to change my schedule if I need to. It is the perfect compromise even if it requires great determination and a very good organization because one can quickly be overwhelmed.

 

5) Has the health crisis had an impact on your sports practice?

We are incredibly lucky to be able to continue our training sessions in a normal way because access to the pool is reserved for the elite team. Therefore, we can train normally with access to our weight room as well.

 

6) How do the competitions take place?

The competitions take place in a normal way with obvious respect to the sanitary protocol, which is rather strict. The hardest thing I think is the fact that fans are not allowed to attend the games. There is no longer this atmosphere during the game that allows each athlete to transcend but we have to get used to this pandemic and I hope that for next season they will be allowed in the stands again. We already have the chance to practice our sport so we won't complain.

 

7) What are your future sporting goals?

Unfortunately, it is almost the end of the season and the objectives of the year have not been respected. Personally, there might be the Universiades with the French team this summer but it is not sure yet. Then personally, after having undergone a shoulder operation, I hope to find my level for next season.

 

8) And after sports? What is your ideal?

 I would like to join a large private investment bank abroad. To have the opportunity to evolve in the world of finance, an environment that has fascinated me for a long time. My ideal would be to work in New York, it is not a dream in itself, it's sincerely a career goal, but I know that I'll have to work hard to achieve this goal.

 

 

Commentaires